Quel parquet selon la pièce choisie ?

Très prisé en France, le parquet est un revêtement que l’on peut poser partout dans la maison. Pratique et esthétique, il apporte une touche authentique et chaleureuse à la pièce dans laquelle il est posé. Lorsqu’on choisit ce revêtement, il est important de prendre en compte de l’endroit où l’on souhaite l’installer. Toutes les pièces de la maison n’ont pas le même usage. Par exemple, le salon est une zone de fort passage alors que la salle de bain et la cuisine sont des pièces humides. Les contraintes techniques de pose ne peuvent donc pas être les mêmes en fonction des pièces d’une habitation. Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour bien choisir votre parquet.

Misez sur un parquet massif assez épais pour les pièces à vivre

Les pièces à vivre comme le salon et la salle à manger sont des zones où le trafic est important, avec l’entrée et les couloirs. Il est donc conseillé de poser le revêtement le plus solide possible. Misez sur un parquet massif assez épais afin d’avoir un sol solide et durable. Toutefois, pour avoir un sol de qualité, il faut choisir un bois dur comme l’acajou, le hêtre, le frêne, l’érable, l’orme ou le chêne. Symbole d’endurance et de longévité, ce dernier est l’essence la plus populaire pour les parquets. Naturellement robuste, le chêne ne craint pas l’humidité et apporte une touche d’élégance aux intérieurs.

Pour les pièces à vivre, un parquet contrecollé (3 couches superposées) est une bonne alternative. Plus abordable que le parquet massif, ce type de sol est néanmoins moins résistant (nous y reviendrons).

La pose d’un parquet ne doit pas être confiée à n’importe qui, si l’on ne veut pas endommager son revêtement ou rater ses travaux de rénovation. Pour éviter les mauvaises surprises, je vous conseille de recourir aux services d’un menuisier parqueteur afin d’assurer la sécurité de votre maison, ainsi que votre confort. Son intervention vous permettra de bénéficier d’un travail impeccable, de qualité. Ce professionnel dispose des outils adéquats pour installer des revêtements et effectuer la rénovation de parquets dans toutes les pièces d’un logement. Il peut aussi réaliser des éléments en menuiserie et créer des cuisines, escalier en bois sur-mesure.

Entretenir son parquet massif pour augmenter sa longévité

Si votre parquet massif est huilé, l’entretien est plus facile. Dépoussiérez-le régulièrement à l’aide d’un balai et d’une serpillère humide pour conserver son éclat des premiers jours. Pour enlever une tache, utilisez une éponge que vous aurez trempée dans une solution de savon noir et d’eau. Si la tache persiste, contactez une enseigne spécialisée pour louer une machine à nettoyer le sol.

Si vous avez craqué pour un parquet massif vitrifié, dépoussiérez votre sol chaque jour avec un balai et une serpillère humide. N’oubliez pas d’utiliser un produit d’entretien spécial pour ce type de revêtement afin de ne pas endommager le vernis. Appliquez un rénovateur métallisant pour augmenter la durée de vie de votre support.

Pour nettoyer un parquet massif ciré, il suffit d’utiliser un aspirateur ou un balai pour le dépoussiérer régulièrement. Si vous constatez une tache sur la surface, servez-vous d’une serpillère humide et non mouillée. Car, l’eau provoque des taches sur ce type de sol.

Dans la chambre, optez pour un sol stratifié ou contrecollé

La chambre est un lieu où il y a moins de passage. On n’utilise pas de chaussures de ville qui peuvent créer des taches et rayures sur le sol. Cette pièce de vie peut donc supporter un revêtement plus fragile et plus fin. Vous l’aurez compris, le parquet à poser dans cette pièce n’a pas forcément besoin d’être en bois massif. Optez pour un sol stratifié, un revêtement idéal pour ce type de pièce. C’est un matériau sur lequel on peut marcher pieds nus sans éprouver la moindre sensation de froid et sans avoir des réactions allergiques. Ce type de sol ne contient aucune essence de bois. Il est composé de plusieurs couches de matières qui imitent parfaitement le bois naturel. Comparé aux deux autres produits, il est plus économique et plus facile à entretenir. Un coup d’éponge suffit pour retirer la poussière et lui redonner de l’éclat.

Pose de parquet

Le parquet contrecollé est aussi un produit qui peut très bien convenir pour une chambre. Seule la première couche (celle du dessus) appelée encore couche d’usure est en bois noble. Le 2e niveau qui sert de support est souvent en pin ou en bouleau. Quant à la 3e couche, sa fonction est d’assurer la stabilité du revêtement. Ce type de sol a l’avantage d’être stable. En ce qui concerne les essences de bois, je vous conseille de vous tourner vers les matériaux tendres comme le sapin, le pin, l’épicéa et l’aulne. On peut également prendre des essences mi-dures telles que le merisier, le teck, le noyer, le bouleau…

Comment entretenir parquet contrecollé ?

Votre revêtement est-il vitrifié ? Si oui, il suffit de passer régulièrement l’aspirateur pour enlever la poussière de sa surface. Pour un nettoyage en profondeur, il est recommandé d’utiliser une fois par semaine une serpillère humidifiée.

Si votre parquet contrecollé est huilé, passez simplement l’aspirateur de temps à autre. Pour nettoyer en profondeur, utilisez un balai microfibre trempé dans une solution de savon noir et d’eau.

Par contre s’il s’agit d’un sol ciré, cela devient plus délicat. Au contact de l’eau, ce type de parquet a tendance à se tacher. Servez-vous d’un aspirateur ou d’un balai microfibres pour le nettoyage. N’oubliez surtout pas de renouveler la cire une fois par an.

Pièces humides : privilégiez un parquet massif exotique ou un sol stratifié peint avec de la résine en vinyle étanche

C’est bien connu, le bois et l’humidité ne font pas bon ménage. Or, la cuisine et la salle de bain sont pièces qui ont un taux d’humidité assez élevé. Toutefois, il est tout à fait possible de poser un parquet dans ces lieux.

On peut opter pour le massif exotique avec des essences comme le bambou, le merbau, le teck ou le wengé qui résistent bien aux projections d’eau et à la vapeur. Le parquet de la salle de bain doit non seulement être huilé lors de son installation, mais il doit également subir un traitement spécifique afin de ne pas se détériorer rapidement au contact de l’eau. Généralement, on utilise un mélange de résine polyuréthane et d’huiles naturelles pour rendre imperméable le bois.

Pour les pièces humides, on peut également poser un parquet stratifié que l’on enduit d’une résine en vinyle étanche. Ce produit rend le revêtement plus résistant à l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page