les saintes guadeloupe

Séjour aux îles des Saintes – voyager aux Antilles françaises

En voyant les avis TripAdvisor des voyageurs sur les Saintes, je me suis dit qu’il fallait vraiment programmer un petit voyage histoire de voir tout cela de mes propres yeux. Pour ceux qui ne connaissent pas, les Saintes ou plus précisément les îles des Saintes sont un archipel situé au sud de la Guadeloupe. Des plages bordées de palmiers, une mer turquoise et un paysage paradisiaque, ça suffit largement pour en faire une destination de vacances. Si cela ne vous suffit pas encore, il y a tellement d’activités à ne pas oublier. Comme quoi,  je n’ai pas pu me retenir d’y aller et j’ai alors plié mes bagages. Je vais vous raconter mon séjour aux îles des Saintes, mais je vais également partager ce que j’ai pu vivre.

Les îles des Saintes : un peu de géographie

Et non, ce n’est pas un cours de géographie, mais juste à titre indicatif. Il faut bien savoir où vous penser aller n’est-ce pas ? Guadeloupe est un département français d’outre-mer, une région des Antilles françaises. Il s’agit d’un archipel des Caraïbes regroupant sept îles. La Guadeloupe est constituée de deux îles principales, à savoir la Grande-Terre à l’ouest et la Basse-Terre à l’est. Ce qui nous intéresse, ce sont les deux îles situées au sud de la Basse-Terre, ce sont Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Administrativement parlant, elles sont rattachées à la Guadeloupe. Voilà, vous avez maintenant une petite idée de l’emplacement géographique des îles des Saintes.

Comment aller aux îles des Saintes ?

Avant de vivre les meilleures vacances aux îles des Saintes, il faut bien sûr connaitre quel itinéraire suivre. C’est simple, il suffit de prendre un billet Paris – Pointe-à-Pitre et le tour est joué. C’est ce que j’ai fait. De plus, j’habite à Paris et c’est déjà comme la porte à côté ! J’ai eu de la chance puisqu’il y a plusieurs vols hebdomadaires en direction de la Guadeloupe. Il ne me restait plus qu’à choisir la date qui me convenait. La durée du vol Paris – Pointe-à-Pitre est d’environ huit heures. On a bien le temps de se détendre avant de profiter du séjour.

Vous voilà maintenant arrivé à Guadeloupe, vous êtes à deux pas de rejoindre les îles des Saintes. Vous avez le choix entre aller visiter les Saintes selon vos propres moyens ou participer à une journée d’excursion. Ce serait dommage de faire la visite des Saintes avec une excursion qui ne dure qu’un jour. Profiter du séjour aux îles des Saintes, ça prendra bien plus qu’un jour ! En ce qui me concerne, j’ai noté les lieux à ne pas rater et j’ai préféré me débrouiller sur mon parcours.

Journée d’excursion aux Saintes

Si vous êtes plutôt du genre à être le touriste qui aime être guidé et suivre le même itinéraire que tout le monde, la journée d’excursion aux îles des Saintes vous conviendra parfaitement. En réalité, c’est la solution la plus simple pour découvrir les Saintes en une seule journée. Vous aurez alors plusieurs prestataires qui proposent la découverte des Saintes. Cette journée comprend généralement le transfert depuis votre logement vers un bateau à partir de Trois-Rivières jusqu’à Terre-de-Haut. Cette excursion vous emmènera faire la visite des lieux comme la plage de Pompierre, le Fort Napoléon, l’Anse Crawen et bien d’autres endroits.

Je vous conseille cette option si votre séjour se passe essentiellement en Guadeloupe. Vous n’aurez pas alors le temps de profiter de toutes les merveilles des îles des Saintes. Je vous recommande toutefois de réserver votre journée chez un prestataire si vous pensez voyager durant la saison novembre à mars.

Visiter les Saintes soi-même

L’expérience des meilleures vacances par excellence ! Ce n’est pas pour rien si j’ai choisi cette option puisque j’étais libre d’aller où je veux quand je veux. Vous atterrissez en Guadeloupe et vous ne savez pas par où commencer ? C’est simple, j’ai fait appel aux services d’un taxi pour aller vers Trois-Rivières. On peut même prendre le bateau depuis Pointe-à-Pitre si vous êtes pressé d’arriver à destination. Il faut savoir que les départs depuis Pointe-à-Pitre sont moins réguliers et vous risquez d’attendre un peu trop longtemps. De mon côté, j’ai préféré le taxi pour apprécier le paysage de Guadeloupe, tant qu’on y est ! Vous pouvez même partir depuis la ville de Basse-Terre, mais le trajet en taxi prendra quelques minutes de plus.

Pour arriver à Terre-de-Haut depuis Trois-Rivières, vous devez obligatoirement prendre le ferry. Cette traversée ne prend que 20 minutes environ. Il faut savoir qu’il existe deux compagnies qui font ce trajet régulièrement : Val’Ferry et CTM Deher. Le prix de l’aller-retour Trois-Rivières – Terre-de-Haut est le même pour les deux compagnies, à savoir 24 euros pour les adultes. Le prix est réduit si vous effectuez votre réservation en ligne.

Voilà, vous savez maintenant comment vous rendre aux îles des Saintes. Rendez-vous à votre logement que vous avez réservé avant votre départ. Il ne reste plus qu’à profiter du séjour en visitant les lieux incontournables des îles des Saintes.

les saintes guadeloupe

Séjour aux îles des Saintes : que faire ?

Vous êtes maintenant arrivé à l’île de Terre-de-Haut. La première chose à faire est de trouver un véhicule à louer. Même si l’île n’est pas si vaste, vous pouvez très bien faire votre trip à pied. Personnellement, j’ai opté pour la location d’un scooter pour me permettre des déplacements rapides pour éviter de me casser la tête à trouver des places de parking, etc. Oui, vous pouvez très bien louer une petite voiturette électrique à Terre-de-Haut. Pour la somme de 60 euros par jour, vous avez une voiturette à votre disposition. Le scooter, quant à lui, se loue pour le montant de 30 euros. Bien évidemment, ces tarifs sont à titre indicatif de ce que j’ai pu voir sur les lieux, ils peuvent bien varier en fonction des saisons.

Découvrir le village de Terre-de-Haut

Puisque vous avez maintenant de quoi vous déplacer librement, je vous conseille tout d’abord de faire le tour du village, histoire de voir l’ambiance qui règne sur l’île. Votre aventure aux Saintes commence dès que vous foulez l’embarcadère de Terre-de-Haut. Dans ce bourg, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin : commerces, habitations et événements, c’est le cœur même de l’île. À mon arrivée sur place, j’ai pu constater une telle effervescence puisque la foule était omniprésente.

J’ai circulé au fil des rues et j’aperçois des bâtiments très colorés, il s’agissait en fait de maisons de pêcheurs. Ce qui m’avait énormément surpris dans ce bourg, c’est la couleur des toits des maisons. Maison après maison, le toit est toujours en rouge. Tout au long des rues, l’ambiance est très animée puisque les cafés et les restos ne manquent pas à l’appel.

J’ai eu l’occasion de déguster la fameuse spécialité locale appelée tourment d’amour. Je dois vous dire que c’est une tuerie. Pour faire simple, c’est un gâteau fourré à la noix de coco, une recette traditionnelle des Saintes.

Visiter la baie de Terre-de-Haut

Après une petite promenade à travers le bourg, j’ai décidé de reprendre mon souffle en admirant la baie de Terre-de-Haut. Vous allez peut-être penser que j’ai déjà pu admirer cet endroit à mon arrivée, mais pas vraiment. Je voulais tout d’abord trouver de quoi me déplacer plus simplement et y revenir par la suite. La baie des Saintes est classée parmi les plus belles baies du monde et à ce qu’il parait, elle détient même la troisième place. Je ne vais pas vous dire le contraire, c’est vrai. Dès votre arrivée sur l’île de Terre-de-Haut, vous allez déjà vous en rendre compte.

J’ai pu trouver un petit coin pour m’assoir tranquillement et je vous promets que la vue est à couper le souffle. Une eau turquoise, des maisons aux couleurs vives, un paysage luxuriant et des bateaux au mouillage complètent le tout. Le charme de cet endroit est juste exceptionnel. Il se faisait déjà tard et je n’ai pas hésité à rester aux alentours pour profiter de la vue de la baie. Je suis retournée à mon logement et les visites des autres superbes lieux des Saintes, ce sera pour demain.

les saintes

Visiter le fort Napoléon

Un séjour aux Saintes, c’est un passage obligatoire au Fort Napoléon. J’ai bien évidemment fait de louer un scooter puisque la chaleur est intense même de bon matin. J’aperçois certains touristes qui effectuent le trajet à pied, la sueur qui coulait de leur front trempait leur t-shirt. Au pire, je vous conseille de louer un vélo si vous voulez vous rendre au Fort Napoléon. La chaleur est insupportable et je ne voulais pas me fatiguer dès ma première sortie du jour.

Le Fort Napoléon est actuellement un musée qui retrace le passé des Antilles. D’une certaine manière, le musée raconte les conflits entre l’Angleterre et la France pour l’occupation de la Guadeloupe. D’après les récits, ce lieu n’a jamais été utilisé à des fins militaires. Le fort Napoléon était auparavant un camp d’internement durant la Seconde Guerre mondiale. Plus tard, il devient un site d’accueil pour des colonies de vacances avant de devenir le musée qu’il est aujourd’hui.

J’ai pu en savoir plus sur l’histoire des Antilles grâce au passage au Fort Napoléon. En plus de cela, j’ai eu la possibilité d’admirer des maquettes de bateaux, des peintures et même un jardin botanique. On a également la possibilité de croiser des iguanes dans ce jardin, mais personnellement, je n’en avais pas croisé ne serait-ce qu’un seul.

Prévoyez 5 euros pour pouvoir entrer dans le Fort Napoléon.

Aller à la plage de Pompierre

Après avoir fait le tour au Fort Napoléon, j’ai dégusté d’autres spécialités locales chez un restaurant se situant sur le chemin du retour vers mon logement. J’ai rassemblé quelques affaires, et c’était parti pour la plage de Pompierre.

C’est une des destinations à ne pas manquer aux Saintes. La plage de Pompierre est considérée comme la plage la plus agréable de l’île. Je confirme cela, l’endroit est juste magnifique avec son eau turquoise et la vue à couper le souffle. Ce lieu vous invite totalement à vous reposer sous les ombres des arbres. J’ai quasiment passé tout l’après-midi à profiter de la mer et du calme environnant. Je comprends très bien les descriptions que l’on retrouve un peu partout concernant ce lieu. C’est juste un lieu magique, j’ai pu avoir une table et un banc pour me reposer tranquillement. Mais évidemment, je n’ai pas oublié les maillots et la serviette de plage.

Contrairement au bourg, cet endroit s’avère très calme puisqu’il n’y avait pas beaucoup de monde. De plus, si vous êtes habitué à la foule des plages du sud de la France, vous serez tranquille et vous n’auriez aucune envie de partir.

Je ne peux que vous recommander d’aller à la plage de Pompierre lors de votre séjour aux Saintes. Le lieu vous invite à rester le plus longtemps possible avec une tranquillité incomparable.

Je remballe mes affaires et direction le bourg pour une aventure culinaire locale. Sans m’apercevoir, la journée se termine déjà et je décide de revenir au logement pour penser aux activités du lendemain.

Explorer les Saintes

Randonnée dans l’île de Terre-de-Haut

J’ai décidé de poursuivre mon séjour aux îles des Saintes en explorant quelques lieux. À part la plage de Pompierre et le Fort Napoléon, l’île réserve encore plein d’endroits à visiter. Je me suis alors dirigée vers l’Anse Crawen à mon réveil. Cet endroit dévoile le côté sauvage et naturel de l’île. Le calme l’Anse Crawen me surprenait, j’avais l’impression d’être sur une île déserte. Je décide alors de m’installer et me reposer pour un moment avant de poursuivre mon chemin.

Toujours équipée du scooter, je poursuis ma route vers l’autre côté de l’île. Direction la plage de Grande-Anse. Cette plage se situe du côté Atlantique et la mer est plutôt agitée de ce côté. D’après les locaux, la baignade est interdite à la Grande-Anse. À ce qu’il parait, on peut apercevoir la Dominique et Marie Galante depuis cette plage. Je voulais absolument voir ça, la météo était toujours claire et j’ai pu admirer le beau paysage. La plage de la Grande-Anse est longue d’un kilomètre, idéale pour une bonne marche sans trop s’épuiser.

Toujours dans l’envie d’apprécier un paysage unique, je reprends le scooter pour me rendre non loin du point de départ d’un sentier de randonnée. Ce sentier mène directement sur la pointe de Zozio. À travers un chemin dans les bois et prenant de la hauteur sur toute l’île, je ne pouvais pas m’arrêter de contempler les environs, la vue est juste stupéfiante.

Je ne vous ai pas parlé de la marche vers le Chameau puisque je n’y étais pas. Il s’agit tout simplement du point culminant de Terre-de-Haut. Au sommet, il offre une magnifique vue à 360° sur tout l’archipel des Saintes. J’aurais dû sauter sur l’occasion après mon passage sur l’Anse Crawen vu que ce n’était pas très loin, c’était dommage.

À mon retour depuis la pointe, le soleil se couchait déjà et il était temps de profiter d’un bon restaurant et reprendre des forces pour le lendemain qui était la dernière journée de mon séjour.

Prendre le bateau

Même arrivée à l’île de Terre-de-Haut en bateau, rien ne m’empêchait de louer un bateau pour faire le tour des Saintes. Ma petite embarcation me permettait d’aller où je souhaitais sans avoir de grandes compétences de navigation. Il fait savoir que le petit bateau que j’ai loué était conduit par une personne travaillant pour la société de location. J’ai pu faire le tour de l’île et apprécier le paysage paradisiaque offert par les Saintes. 

J’ai commencé la navigation à partir du débarcadère de Terre-de-Haut pour me rendre près du rivage de l’îlet Cabrit. Il parait que cette zone est excellente pour faire de la plongée et apprécier les poissons exotiques de toutes sortes. Je n’ai pas mis les pieds sur l’île puisque je voulais toujours continuer ma lancée sur la découverte. Selon les informations, l’île renfermerait un fort qui était une place stratégique pour la défense des Saintes.

Je me dirige alors vers le large de l’île de Terre-de-Bas et c’est là que je décide de passer le reste de la journée. En chemin, je remarque de loin une petite colline bordée par la mer, il s’agit en fait d’une plage bien connue des Antilles : le Pain de Sucre.

Terre-de-Bas est très différente de sa voisine. Elle évoque une ambiance moins agitée que sur Terre-de-Haut. Cette île révèle mieux l’authenticité saintoise. L’île propose des sentiers sauvages en forêts et nombreuses belles plages. Terre-de-Bas s’adresse plutôt aux amoureux de la nature avec son environnement verdoyant.

Avant le coucher de soleil, je décide finalement de repartir vers Terre-de-Haut. Ce fut le dernier jour de mes vacances aux Saintes et je dois vous dire que j’étais émerveillée par la beauté des îles, l’ambiance, les plages et le paysage paradisiaque.
Mon séjour est déjà terminé et tout s’est passé tellement vite. S’il y a quelque chose à retenir sur ce séjour, je vais vous dire ceci : on a envie d’y rester pour toute l’année. Dommage de ne pas avoir pu profiter pendant plus longtemps. Même si ce n’est que pour une visite d’une journée, vous profiterez pleinement de chaque instant. J’espère un jour y revenir et cette fois, j’espère avoir plus de temps pour profiter de cet endroit merveilleux. Que vous soyez seul, en famille ou entre proches, je ne peux que vous recommander les îles des Saintes comme une future destination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page